VIE ÉCONOMIQUE

    Présentation de la zone d'activité de Marcouly :

    Durant l'année 1990, la Mairie de Maleville est contactée par la société CHAUSSUD qui suite au rachat des Etablissement Leygues déjà installées sur le Villefranchois, souhaite créer une nouvelle structure afin de développer son activité de commerce de gros de chaussures et est à la recherche d'un terrain d'environ 9 000 m². Le Maire, Jean-Pierre Loupias, lui propose alors un terrain au lieu dit Marcouly, situé en bordure de la RD1, axe principal reliant Villefranche à Rodez. Cette société est donc la première entreprise à s'installer sur la Zone Artisanale de Marcouly.


    Elle est vite talonnée par une seconde entreprise, la société DE LA BALLINA, qui en  1995, installe son activité de fabrication de machines spéciales, de mobilier inox pour l'industrie agro-alimentaire sur un terrain de 13 000 m² adjacent à celui de CHAUSSUD.


    En 1998, Monsieur BOYER implante à son tour sur une parcelle attenante de 6 000 m², sa société AUTOM'S  SERVICE, spécialisée dans l'automatisme de machines outils ainsi qu'une nouvelle société en association avec Monsieur COUDERC, la SARL CBU GRANITS, entreprise fabricant des plans de travail en granit. Une petite structure de mécanique de précision déjà installée sur la commune à Sabadel, AVEYMECANIC dirigée par Monsieur BAUX, déménage et occupe une partie des locaux de ces deux sociétés.

    Ces entreprises forment la première tranche de la Zone Artisanale de Marcouly.

    En 2004, Monsieur MOUTTE dirigeant de Planète Distribution, dont l'activité principale est la distribution de prêt à porter femme et homme réalisé en Thaïlande,  transfère ses trois sociétés basées dans l'Hérault à Maleville sur un terrain de 1 300 m² au lieu dit La Croix du Gal.

    Courant  2006, Monsieur POURCEL dirigeant de l'EURL POURCEL, déjà propriétaire d'un terrain sur MARCOULY, y crée à son tour des bâtiments pour son entreprise de couverture, charpente déjà existante sur la commune.

    Durant cette même année, la mairie décide de racheter les terrains se situant entre les deux zones afin d'en parfaire la continuité.

    Elle crée une nouvelle zone : La Zone Artisanale de la Croix du Gal décomposée en trois lots, immédiatement rachetés par trois entreprises :

    - l'entreprise de terrassement TP Douze, dirigée par Monsieur CHAMOUX, spécialisée dans la pose de piscine, implantée sur un terrain d'une superficie de 3 700 m².

    - l'entreprise de couverture et charpente de Monsieur ANGLES, déjà installée sur la commune, souhaite se développer et crée une nouvelle structure de fabrication de charpente bois ANGLES BOIS (superficie : 7 000 m²).

    - l'entreprise de Travaux Publics SNC OLIVIER, dirigée par les fréres OLIVIER, ayant elle aussi son siège social sur la commune, s'implante sur un terrain de 5 100 m².

    Actuellement, ces deux zones d'une superficie d'environ 10 ha (6,02 ha pour Marcouly et 3,34 ha pour la Croix du Gal) comptent 12 entreprises :

    - Les comptoirs du Rouergue, anciennement CHAUSSUD racheté en 1993 par le groupe Royer, Commerce de gros de chaussures,  qui emploie 10 salariés sur le site.

    - PATTYN BAKERY INDIVISION s'associe avec De La ballina en 2010, conception et réalisation de lignes de conditionnement pour la boulangerie et viennoiserie industrielle surgelée qui emploie environ 85 salariés.

    - CBU Granits, fabricant de plans de travail en granit qui emploie 15 salariés.

    - Autom's Service, automatisme de  machines outils qui emploie 5 salariés.

    - EURL POURCEL, charpente couverture, qui emploie 10 salariés.

    - S'PASS ECO ENERGIES, vente et installation de poêle à bois et à granule, travaux d'installation d'équipements thermiques et de climatisation crée en décembre 2012 par Mr POURCEL qui emploie 3 salariés.

    - SARL NADAL, commerce et réparation de gros de matériel agricole, concessionnaire KUBOTA, qui rachète en octobre 2015 les locaux de l'entreprise TP 12 qui emploie 3 salariés.

    - EURL ANGLES , charpente couverture menuiserie, qui emploie 3 salariés.

    - ANGLES BOIS, taille de charpente avec machine numérique, fabrication ossature bois qui emploie 4 salariés.

    - Entreprise OLIVIER, terrassement travaux publics assainissement, entreprise individuelle qui n'emploie actuellement pas de salarié.

    - Fibre Naturelle, crée en 2008 par Sophie CEPIERE précédemment installée sur Cajarc qui s'est implanté en 2011 sur la zone de Marcouly, création de vêtements en laine, soie, lins qui emploie   4 salariés.

    - GYM FORM SANTE, association et club de sport, crée début 2016 par Monsieur SERIN, qui partage les locaux avec l'EURL Fibre Naturelle.

    Présentation de la zone d'activité des Rives :

    Sur les hauteurs de Villefranche, situées sur la commune de Maleville, aux abords de la D1, allant de Villefranche à Rodez, on peut apercevoir, de chaque côté de la route, deux zones : La Zone des Rives et celle de Marcouly- La Croix du Gal.

    A première vue, on pourrait penser que ces deux zones ont des destinations différentes : la première, celle des Rives semble être consacrée à l'habitat tandis que celle de Marcouly, de l'autre côté de la route, serait plus axée sur  l'artisanat et l'industrie.
    Mais il n'en est rien. En effet, au tout début des années 80, sous le mandat de Marius Vernhes, la toute première entreprise à s'installer sur cette zone géographique était celle de Mr Filhol Robert qui créa les Chapiteaux du Rouergue sur la zone des Rives. Son activité était la location et l'installation de châpiteaux, tentes ainsi que d'équipements (parquets, pistes de danse, podiums, mobiliers...). D'autres entreprises, telle que par exemple la laiterie Soulié, devait elle aussi implanter leur structure sur ce côté-là de la D1, mais les projets n'aboutirent pas.

    En 1982, Mr Edouard, gérant d'une entreprise d'ébénisterie à la remise de Saint Félix d'Anglars, était à la recherche d'un terrain pour installer sa nouvelle structure. C'est sur la zone des Rives qu'il créa donc son entreprise individuelle de fabrication de meubles de style haut de gamme et employait régulièrement 4 personnes. Artisan Ebéniste de France, il vendait ses meubles dans toute la France, et possédait quelques clients à l'étranger. Ce dernier a pris sa retraite en 2008, mais continue toujours à réaliser quelques pièces dans son atelier situé en bordure de route, tel que des sélous.

    La proximité de Villefranche et de ses commerces amène la Mairie à faire le choix de développer ce côté de la route en créant plusieurs lotissements destinés à l'habitat.

    En juin 1994, face aux établissement Edouard, en bordure de route, le restaurant 'Le Relais de la Pastorale' voit le jour et propose une cuisine traditionnelle et traiteur. Les gérants Jacques et Nicole Scotti emploient aujourd'hui une dizaine de salariés.

    Peu de temps s'écoule, et en juillet 1995, c'est un hôtel qui s'implante sous l'appellation RIV'HOTEL à proximité du restaurant. La gérante, Mme Raynaud Marie-Thérèse emploie 2 salariés. Cet hôtel a la particularité d'être accessible 24 H/ 24 H.

    Quelques particuliers ayant leur domicile dans la zone des Rives y installent aussi le siège social de leur entreprise ; c'est le cas de Rouergue Nettoyage, structure créée en 1993 par  Mme Monteiro Christine propriétaire d'une maison dans le lotissement. Cette structure de nettoyage courant des bâtiments particuliers et professionnels compte aujourd'hui 22 salariés. Il en est de même pour l'entreprise Tout'Elect dont le gérant Mr Monteiro José crée en septembre 1995 son entreprise d'électricité générale, interphonie, alarme, vidéo surveillance, domotique, de plancher chauffant et de solaire en autoproduction et qui emploie 3 personnes.

    En juillet 2004, Mr Didier Laurent reprend l'entreprise « Les Chapiteaux du Rouergue » jusqu'en septembre 2011 puis transfère son activité sur Villeneuve.
    Deux entreprises reprennent alors les locaux de Mr Filhol :
    - La société Pattyn pour créer un dépôt.
    - L' EURL Mazars Boyé, entreprise de maçonnerie générale, gros œuvre et second œuvre du bâtiment qui a été créée sur Maleville en juillet 2002 par Mr Mazars Patrick. La société compte à ce jour 3 salariés.

     
    Service proposé par Smica - Powered by MagicSite